La référence des produits de la construction 30 000 produits - 5 000 fabricants - 200 000 mises en relation par an

Newsletters
Naviguer par catégorie
Batiproduit La base de données des produits du bâtiment devis express

Gros œuvre

Comparez les produits de la catégorie : Gros œuvre . Depuis cette liste ou directement sur une fiche produit vous pouvez faire une demande de documentation ou de devis gratuit auprès du vendeur
Déposez votre demande Voir nos conseils d'experts

Toutes nos catégories : Gros œuvre

Matériaux entreprise gros œuvre professionnels

Le gros œuvre comprend l’ensemble des étapes et des procédés constitutifs de la construction d’un édifice. Nous allons vous présenter ici ce qu’est le gros oeuvre, quels sont les différents travaux en relation avec le gros oeuvre et les matériaux qui sont employés.

Qu’est ce que le gros oeuvre ?

Lorsqu’on entreprend la construction d’une maison, deux parties sont dissociables : 

  • Le gros œuvre
  • Le second œuvre

Les travaux relatifs au gros oeuvre concernent l’ossature de l’édifice. Le second oeuvre, quant à lui, regroupe les travaux d’aménagement de l’ossature : isolation, enduits de façade, etc… 

Toutefois, pour rentrer davantage dans les détails, les travaux de gros oeuvre sont relatifs à divers points essentiels dans la construction d’une maison.

Toutes les étapes du gros œuvre sont essentielles pour assurer la solidité et l’isolation de la construction. Le commanditaire des travaux doit avoir recours aux divers professions du BTP pour réaliser le chantier : maçon, couvreur, charpentier, etc… Il faut des compétences particulières pour réaliser chaque étape, comme des compétences de maçon pour réaliser les fondations.

La structure de l’ouvrage

La réalisation de la structure d’un ouvrage telle qu’une maison est constituée des éléments porteurs et des éléments qui lui sont rattachés. Plus simplement le gros œuvre rassemble les travaux qui lient le bâti au sol : terrassement, soubassement, fondations, planchers, murs porteurs, etc…

L’étanchéité

Il s’agit de l’ensemble des travaux relatifs à l’étanchéité de la construction et qui se rattachent à la structure principale. Ces travaux doivent permettre de protéger la construction de l’air et de l’eau. On parle de hors d’eau et de hors d’air.


Ces travaux regroupent notamment la charpente, la toiture et la menuiserie extérieure. Divers matériaux peuvent être employés à cette fin : bois, métal, PVC ou encore aluminium.

Quels sont les différents travaux de gros oeuvre ?

Nous allons aborder succinctement les travaux relatifs au gros oeuvre. Ils sont très diversifiés.

Les travaux de gros oeuvre dans la construction d’une maison

Plusieurs étapes constituent la construction d’une maison ou d’un édifice.

L’étude de sol

La première étape dans la construction d’une maison est la réalisation d’une étude de sol par un géotechnicien. Cette étude permet de déterminer la nature du sol et d’évaluer les potentiels risques géologiques qui pourraient affecter la future construction : glissements de terrains, inondations, etc… L’étude de sol oriente sur le type de fondation qu’il faudra employer pour la construction de la future maison.

Le terrassement et l’excavation

Le terrassement permet de niveler et d’aménager le terrain pour accueillir la future construction. L’objectif principal est d’avoir un sol compact et une surface plane. Une entreprise de terrassement dispose de l’équipement nécessaire pour faire ces travaux de gros oeuvre. Des engins de chantiers seront sollicités : les excavatrices, les chargeuses-pelleteuses, les bulldozers , les trancheuses, etc…

Les fondations

Les fondations sont le lien fondamental entre le sol stable et les murs porteurs. Il est nécessaire de creuser plus ou moins profond pour atteindre un sol stable et hors gel : de 2 à 10 mètres. 


Les tranchées sont réalisées par des engins de chantier. Dans ces tranchées, une semelle en béton armé en acier est coulée afin de permettre de répartir la charge de la maison sur l’ensemble de la surface.

L’assainissement

L’assainissement correspond à l’ensemble des raccordements installés dans le sol et qui permettent de récupérer, stocker voire épurer les eaux usées du bâtiment.


Il existe deux types d’assainissement. Le premier est le raccordement au tout-à-l’égout. Les eaux sales sont évacuées dans les égouts et conduites dans système collectif de traitement des eaux usées comme une station d’épuration. Le second type d’assainissement peut être une micro-station ou une fosse septique et permet de traiter les eaux directement sur place..

Le soubassement

Le soubassement est relatif à l’ensemble des infrastructures soutenant la maison et positionnées au-dessus des fondations. Il permet de surélever la construction.


L’un des types de soubassement qui est le plus employé en construction est le vide sanitaire. Il se présente sous la forme d’un espace intermédiaire entre le sol de la maison et les fondations. Le terme « vide » n’est pas à comprendre comme un espace où l’on évacue les eaux des sanitaires. S’il s’agit d’un vide physique à proprement parler.

Le plancher

Les planchers représentent la séparation avec le sol et entre les étages d’une construction. Le plancher est appelé aussi dalle. Il est bâti au-dessus du vide sanitaire et supporte les charges de chaque étage de la construction. Le plancher permet de rigidifier le bâtiment sur un plan horizontal. Il est essentiel de choisir les bons matériaux pour garantir une bonne isolation thermique.

L’élévation

L’élévation des murs est la première phase de mise hors d’air de la future construction. Elle peut se faire à base de plusieurs matériaux combinés ensemble: béton cellulaire, pierre, bois, parpaing, etc… C’est à cette étape que que la maison commence à prendre forme.

La charpente

La charpente est un assemblage de pièces d’un matériau défini (bois, métal…) visant à supporter la construction. C’est une ossature qui soutiendra la toiture et le plafond.


L’installation de la charpente doit être effectuée avec soin. Elle assure la solidité de la partie haute de la maison. La qualité des matériaux employés permet de mettre hors d’air la construction.

La toiture

Lorsque la charpente est terminée, les travaux relatifs à la toiture débutent. Il existe plusieurs types de toiture : toitures classiques en pente, toitures plates (toits-terrasses pouvant être végétalisés) et moins communes, les toitures arrondies en forme de dômes. La forme de la toiture dépend étroitement de la charpente choisie en amont. Différents matériaux sont employés pour couvrir la toiture : tuiles ardoises, chaume, etc… Le matériau employé devra prendre en compte la région d’implantation pour optimiser l’isolation de la construction.

Les menuiseries extérieures

La menuiserie extérieure concerne les portes et les fenêtres de la construction. C’est l’étape ultime du gros œuvre qui assure l’isolation et la sécurité. Différents matériaux sont employables pour construire une porte : PVC, bois, aluminum ou encore acier. Ils sont combinables entre eux bien entendu afin de renforcer la sécurité du lieu.


Les fenêtres doivent être choisies en fonction de plusieurs critères importants : isolation thermique, phonique, sécurité, luminosité et bien entendu esthétique. Comme dans le cas de la porte, plusieurs matériaux peuvent être employés et combinés : bois, aluminum, PVC, etc…

 

Réaliser l’extension d’une maison

L’extension d’une maison permet de gagner en surface habitable. Des fondations devront être réalisées ainsi que tous les travaux relatifs à l’ossature et à l’isolation de la nouvelle construction.


La surélévation d’une maison nécessite la mobilisation de plusieurs professions du BTP. Un maçon s’occupera de la maçonnerie en béton tandis qu’un couvreur se chargera de la couverture de l’édifice.

L’enrochement

L’enrochement consiste en l’utilisation de gros blocs de roche pour la construction de barrages ou le renforcement contre l’érosion de parties immergées constituant des ouvrages d’art.

Les travaux de démolition de maçonnerie

C’est contre-intuitif mais oui, les travaux de démolition de maçonnerie font partie du gros oeuvre. Les gros travaux nécessitent l’obtention d’un permis de démolir et parfois sans l’emploi d’engins de démolition. Le recours à des professionnels du BTP est important pour garantir la bonne exécution des travaux.

Choisir ses matériaux pour les gros oeuvres

Faire le choix des bons matériaux pour la construction d’une maison peut être un véritable casse-tête : meilleure isolation, meilleur rapport qualité-prix, impact écologique réduit, meilleure durabilité, etc… Les professionnels que vous solliciterez seront en mesure de vous conseiller dans vos choix.

Choisir ses matériaux en fonction de la Réglementation thermique (RT 2020)

La Réglementation thermique propose des solutions pour optimiser, notamment, l’isolation des bâtiments. La nouvelle Réglementation thermique 2020 remplace la précédente : RT 2012. Cette dernière encourageait le développement de Bâtiments de Basse Consommation (BBC). A contrario, la RT 2020 évolue en prévoyant des constructions neuves qui produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment : Bâtiments à Énergie Positive (BEPOS). Les exigences de ces réglementations ont permis le développement de nouveaux matériaux : les briques rectifiées collées, les agglos rectifiés collés, etc… Ils offrent une résistance thermique accrue.

Choisir ses matériaux en fonction de sa région

Certaines régions ont privilégié historiquement certains matériaux pour la construction des habitations. Cette orientation historique variait en fonction des ressources et des productions locales.


Ainsi sur la presqu’île du Croisic, en Bretagne, les matériaux à base de granit sont privilégiés dans la réalisation des façades des habitations.

Dans les Hauts-de-France, la tuile en terre cuite habille 80% des toitures, une tendance qui s’est affirmée depuis le XIXème siècle.

Dans l’Anjou, l’ardoise est souvent employée pour réaliser les toitures des constructions. La région est très productrice de ce matériau.

Les matériaux employés dans le gros oeuvre

La brique : le classique de la construction

La brique est l’un des matériaux les plus employés en France. Elle a des vertus thermiques qui ne sont plus à prouver. Elle permet à une habitation de conserver sa chaleur en hiver et sa fraîcheur en été. L’emploi de briques alvéolaires renforce les capacités d’isolation de ce matériau. Une couche de mortier est apposée entre chaque rangée de bloc de briques.

Le parpaing : le matériau incontournable

Le parpaing est le matériau le plus utilisé dans le gros oeuvre. C’est un aggloméré de ciment. Outre sa robustesse, la parpaing est peu onéreux et dispose d’une bonne isolation. Les parpaings sont déposés sur un lit de mortier. Dans la pose, ils sont complétés par un dispositif de ferrailles mis à la vertical et permettant de renforcer la solidité des murs.

Le béton : un matériau résistant et isolant

Le béton est un matériau incontournable dans la construction. Plusieurs solutions à base de béton existent. Le béton armé renforce les constructions. Le béton cellulaire quant à lui offre une solution robuste et légère. Il a besoin d’une surface plane pour être installé. De la colle est employée pour lier les blocs entre eux. Le béton est idéal pour l’isolation avec ses grandes capacités thermiques.

Le bois : un matériau ancien toujours au goût du jour

Le bois est l’un des matériaux les plus isolants (10 fois plus que le béton). Pour les personnes ayant des convictions écologiques très fortes, le recours au bois est idéal. Les professionnels du gros oeuvre ont même développé des parpaings en bois. Divers essences de bois sont utilisées : le pin, le mélèze, le douglas, etc…

La pierre : à l’épreuve du temps

La pierre est un matériau naturel qui peut durer longtemps dans le temps. Néanmoins le prix d’achat de ce matériau est assez élevé. Lors de l’élévation des murs, un tri des pierres est nécessaire. Les pierres dites régulières seront utilisées pour les extrémités des murs. Les pierres dites irrégulières seront employées pour le centre du mur. Les pierres longues pourront servir à épaissir les murs. L’utilisation de la pierre nécessite plus de temps que certains autres matériaux. Une couche de mortier est appliquée entre les pierres pour renforcer la construction.

Conseils d'experts de la catégorie Gros œuvre

Les utilisateurs ont aussi consulté

Les catégories les plus consultées

TROUVEZ DES FABRICANTS ET DES PRODUITS

Besoin d’aide pour trouver vos produits ?
Faites appel à nos experts !

Déposer votre demande

ENTREZ EN CONTACT AVEC LES PROFESSIONNELS DE LA CONSTRUcTION

Référencez vos produits sur Batiproduits et obtenez, toute l’année, des contacts qualifiés

Demander plus d'information
Extranet Fabricant AIDE contactez-nous Référencez vos produits

Besoin d’aide ? Contactez-nous au 01 79 06 79 00Du lundi au vendredi de 9h à 18h

Batiproduit La base de données des produits du bâtiment devis express
retour vers le haut