La référence des produits de la construction 30 000 produits - 5 000 fabricants - 200 000 mises en relation par an

Newsletters
Naviguer par catégorie
Batiproduit La base de données des produits du bâtiment devis express

Comment choisir un caniveau ?

Comment choisir et dimensionner un caniveau de voirie, résidentiel ou de sol en fonction de ses besoins ?

Comment choisir un caniveau ?
Comment choisir un caniveau ?
Télécharger gratuitement

Utilisé aussi bien en milieu urbain qu’en zone résidentielle, dans la salle de bain, aux abords des piscines et dans certains secteurs professionnels, un caniveau est un dispositif hydraulique qui permet de récolter et de drainer les eaux pluviales ou usées. Voici tous nos conseils pour choisir et dimensionner un caniveau en fonction de ses besoins. 

Généralités : de quoi se compose un caniveau ?

Les matériaux d’un caniveau

Rigole destinée à l’écoulement des eaux pluviales, au bord d’une chaussée, ou des eaux usées, un caniveau peut se composer de différents matériaux, selon son usage et l’environnement au sein duquel il est mis en œuvre :

  • Béton : ce matériau est couramment employé pour la fabrication de dispositifs destinés à la voirie. Le caniveau en béton reste apprécié pour sa robustesse et sa fiabilité.
  • Béton polymère ou de résine : ils constituent des matériaux de choix en raison de leur résistance mécanique élevée, leur légèreté, leur capacité d’écoulement et leur résistance au gel supérieure à celles du béton traditionnel. En outre, ils offrent une étanchéité à toute épreuve.
  • Matériau de synthèse : le PVC, le polypropylène et le polyéthylène sont appréciés à la fois pour leur légèreté, leur durabilité et leur simplicité de mise en œuvre. Chimiquement inerte, le polypropylène propose une haute résistance à la chaleur et aux UV. Le polyéthylène associe, quant à lui, robustesse et haute résistance aux produits chimiques. 
  • Fonte : alliage de fer et de carbone, la fonte est un matériau apprécié pour sa robustesse et sa haute résistance à la corrosion.
  • Acier inoxydable : hautement résistant à la corrosion, l’acier inoxydable est un matériau non poreux et facile d’entretien. Il convient aux milieux nécessitant des conditions d’hygiène strictes.
  • Acier galvanisé : utilisé aussi bien pour la fabrication de siphons et de grilles de caniveau, il offre une résistance accrue à la corrosion.

Grille de caniveau

Les caniveaux hydrauliques mis en œuvre en milieu urbain, en secteur résidentiel ou en intérieur sont, la plupart du temps, recouvert d’une grille qui peut être à fentes, à trous ou à caillebotis. Afin d’être conforme aux normes d’accessibilité pour PMR, la largeur des trous ne doit pas excéder 2 cm. Les grilles peuvent être composées de différents matériaux dont le PVC, le polypropylène, le polyéthylène, l’acier ou à la fonte.

Lorsque le caniveau et sa grille ne forment qu’une seule pièce, on dit qu’il est monolithique.

Caniveau à fente

Discret et esthétique, le caniveau à fente permet une intégration quasiment invisible du dispositif d’évacuation des eaux pluviales. Solution idéale pour le drainage en pied de façade des immeubles au sein des jardins, terrasses et voies d’accès ou sous un sol pavé, il est recouvert d’un revêtement de sol extérieur, seule la fente reste ainsi visible. Il permet également d’assurer subtilement la transition entre deux revêtements de sol.

La pente

La pente d’un caniveau permet d’augmenter ses capacités de drainage en accélérant la vitesse du passage de l’eau. Elle n’est toutefois pas systématique ni obligatoire. Ainsi dans certains cas comme la collecte d’une quantité importante d’eau en un cours laps de temps, on optera pour un modèle sans pente, certaines situations exigeront en revanche la présence d’une pente plus ou moins importante. Voici les types de pente les plus courants :

  • Pente naturelle : la pente n’est pas intégrée au caniveau. Il s’agit de la pente naturelle du terrain à drainer
  • Pente intégrée : le caniveau intègre une pente dirigée vers un seul côté, vers les deux côtés, vers une sortie centralisée ou vers plusieurs raccords
  • Pente en cascade : la pente en cascade peut être dirigée vers un ou les deux côtés du dispositif ou encore vers une ou plusieurs sorties centralisées

Classe de résistance à la charge

La classe de résistance des dispositifs de voirie comme les caniveaux est définie par la norme EN 1433. Celle-ci permet de déterminer à quelles zones le dispositif se destine :

  • A15 (jusqu’à 15 KN) : pour zones exclusivement piétonnes ou cyclistes
  • B125 (jusqu’à 125 KN) : pour zones piétonnes, trottoirs, parkings et espaces de stationnement privés
  • C250 (jusqu’à 250 KN) : pour bordures de trottoirs, accotements stabilisés sans circulation et zones à faible trafic accueillant des véhicules à vitesse réduite
  • D400 (jusqu’à 400 KN) : pour rues piétonnes, voies de circulation, accotements stabilisés et aires de stationnement
  • E600 (jusqu’à 600 KN) : pour zones soumises à des charges importantes telles que les cours d’usines, docks et zones portuaires fréquentées par des poids lourds
  • F900 (jusqu’à 900 KN) : pour zones soumises à des charges très importantes telles que les pistes d’aéroports et installations militaires

Comment dimensionner un caniveau ?

Le dimensionnement d’un caniveau s’effectue en fonction de la capacité hydraulique souhaitée et se détermine en fonction de différents calculs. La capacité hydraulique (Q) d’un dispositif d'évacuation des eaux pluviales est définie en fonction de trois facteurs qui sont :

  • La superficie de la zone à drainer (A)
  • L’intensité de précipitations (r)
  • Le coefficient d’évacuation : il est équivalent à 1 pour un sol en béton, 0,8 pour un sol en pavés et 0,5 pour un sol non revêtu

Le calcul s’effectue à l’aide de la formule suivante :

Q = A x r /10 000 x coefficient d’évacuation

Exemple pour une zone de 1000 m² de surface avec un sol en béton et des précipitations d’une intensité de 200 mm/h :

Q = 1000 x 200 /10 000 x 1 = 20 l/s

Le débit souhaité dépend donc à la fois de la pluviométrie, de la superficie de la zone à drainer et de la capacité drainante du sol. Selon le débit souhaité, la sortie placée à l’about ou en dessous du caniveau devra être dimensionnée en conséquence.

En savoir plus

Caniveau : tous les types et les usages

Caniveau de voirie pour assainissement et drainage des eaux pluviales

Equipement de voirie, le caniveau assure à la fois le drainage et la gestion des eaux pluviales en provenance de la chaussée et du trottoir, en milieu urbain. Il fait partie du réseau d’assainissement collectif des agglomérations. Les eaux de pluies sont d’abord collectées puis guidées vers des exutoires.

On trouve également des caniveaux au sein des espaces publics et des terrains de sport.

Caniveau à usage résidentiel

Mis en œuvre aux abords des maisons individuelles, les caniveaux à usage domestique sont principalement utilisés pour le drainage des eaux pluviales, sur les terrasses, au sein des jardins et voies d’accès ou devant les portes de garage, au même titre que les dispositifs de voirie. La sortie du dispositif est raccordée au réseau d’évacuation de la maison ou à un système d’épandage.

On les trouve également autour des piscines ou ils permettent d’éviter la stagnation de l'eau autour du bassin de façon à sécuriser la zone en limitant les risques de chutes. Ces modèles sont généralement équipées de grilles conçues pour la circulation pieds nus.

Caniveau de douche

Adapté aux receveurs de douche à l’italienne où il remplace la bonde, le caniveau de douche se présente sous la forme d’une gouttière rectangulaire. Dispositif de vidage, il propose un écoulement optimal de l’eau avec des débits compris entre 40 et 80 l/min et se démarque par sa simplicité de pose et sa facilité d’entretien.

Encastré dans un sol maçonné ou carrelé ou au sein du receveur de douche, il est, la plupart du temps vendu sous forme de kit intégrant tous les éléments nécessaires à sa mise en œuvre et à son fonctionnement : caniveau, grille, pieds réglables, système d’évacuation, joints et natte d’étanchéité. Pour un fonctionnement optimal, il est indispensable de :

  • Prévoir une pente de 1 à 3 cm par mètre en direction du système d’évacuation lors de l’installation
  • Choisir un équipement d’une longueur équivalente à celle de la douche
  • Choisir une hauteur d’encastrement d’au moins de 50 mm, 70 mm pour les dispositifs possédant une garde d’eau supplémentaire
  • Choisir une grille à hauteur réglable
  • Opter pour un siphon amovible

Caniveaux de sol professionnels  

Les caniveaux de sol sont employés dans les secteurs professionnels requérant des conditions d’hygiène strictes :

  • Cuisine industrielle, restauration et industrie agro-alimentaire
  • Industrie chimique, pharmaceutique, laboratoires et salles blanches
  • Hôtellerie
  • Piscines et centres de bien-être
  • Etablissements médicaux et cliniques vétérinaires

Ils sont généralement équipés d’une grille caillebotis inox antidérapante et accompagnés d’un siphon de sol, d’un panier à déchet et d’une collerette destinée à mettre en œuvre une membrane d'étancheité

Caniveaux douche et cuisine
Télécharger gratuitement

Assistance recherche

Demandez à nos experts de rechercher les produits pour vous !

Vos coordonnées

Votre besoin

Nous respectons la confidentialité de vos données

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Découvrez une sélection de produits

TROUVEZ DES FABRICANTS ET DES PRODUITS

Besoin d’aide pour trouver vos produits ?
Faites appel à nos experts !

Déposer votre demande

ENTREZ EN CONTACT AVEC LES PROFESSIONNELS DE LA CONSTRUcTION

Référencez vos produits sur Batiproduits et obtenez, toute l’année, des contacts qualifiés

Demander plus d'information
Extranet Fabricant AIDE contactez-nous Référencez vos produits

Besoin d’aide ? Contactez-nous au 01 79 06 79 00Du lundi au vendredi de 9h à 18h

Batiproduit La base de données des produits du bâtiment devis express
retour vers le haut